Les Petites mains solidaires de la NIÈVRE

Le groupe Facebook Les petites mains solidaires de la Nièvre a été créé y a un peu plus d’un mois.
L’histoire est partie de la rencontre de Vanessa, couturière et maman de 5 enfants de 11, 9, 4, 2 et 1 an) et de Emilie, infirmière libérale à la recherche de calots de bloc pour protéger les cheveux pendant son service…

Vanessa a fait des calots pour Emilie gratuitement et a refusé de se faire payer. Elle le fessait avec des dons de tissus. Rapidement des dizaines de soignants lui ont passé commande alors elles ont décidé de créer le groupe « Les petites mains solidaires de la Nièvre ». A ce jour le groupe compte 600 membres !
Le principe du groupe :
“On récupère des dons de tissus et fils, on les distribues aux couturières bénévoles et volontaires.
Puis elles confectionnent masques, babymasques et calots.
Nous récupérons leur production et la redistribuons aux soignants et aux plus démunis.
Nous travaillons en partenariat avec une société de transport et une laverie bénévole qui relave TOUS les dons à 90°.”

“Depuis le 6 avril, il y a maintenant 40 couturières bénévoles sur le groupe, qui viennent de tout le département de la Nièvre. Elles discutent entre elles via Messenger ça permet de crée des liens … certaines nous ont dit mieux vivre le confinement grâce à ce groupe. Elles ne se connaissaient pas y a un mois et maintenant elles discutent ensemble tous les jours !
Elles ont créé plus de 2500 masques et 1800 calots (sachant qu’il faut 45 min pour faire un calot de bloc et 30 min pour un masque)
Nous avons livré ce jour 1000 calots de bloc pour les soignants, offert à l’Hopital de Nevers et validés par le service hygiène
Nous avons équipé les 3/4 des infirmières libérales de Nevers et alentours en calots de bloc.
Offert masques et calots à une dizaine d’EPHAD du département mais aussi à des associations d’auxiliaires à domicile.
Nous avons offert des babymasques aux service de pédiatrie de l’Hopital de Nevers pour les enfants hospitalisés et immunodéprimés.
Nous avons offert plus de 250 masques pour les Restos du cœur de la Nièvre
50 masques pour le Prado : associations qui vient en aide aux sdf.
70 masques pour l’association Pagode (qui lutte contre les exclusions)
Et encore des dizaines de masques et calots pour des établissements de santé et associations qui aident les plus démunis.

Tout cela a été ça possible grâce au travail des couturières :
– Des soignants (infirmières et médecin)
– Des retraités
– Des jeunes mamans
– Des enseignants
– Des personnes malades tous comme Pauline qui est mal voyante et qui coud à l’aide de sa maman
Et tant d’autres personnalités qui produisent dans l’ombre !
Pour la petite histoire : Gigi a transformé son salon en petite usine avec son mari qui coud du matin 8 h jusqu’à parfois 2 h du matin et qui s’en est même fait une tendinite !!!”